Théâtre "Avec un grand F", une pièce de théâtre de sylvain Levey
15910
post-template-default,single,single-post,postid-15910,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-11.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1.1,vc_responsive

Théâtre « Avec un grand F »

Valérie Leconte dans "Avec un grand F" de Sylvain Levey

Théâtre « Avec un grand F »

Théâtre « Avec un grand F » de Sylvain Levey est le prochain spectacle de la compagnie Théâtre Chat Bus. Le 02 février 2017 / 14h30/ 21h / Pau / Maison de l’étudiant. C’est une fable sociale et intimiste sur le monde de la consommation. Une femme en proie aux marques et aux logos, entend des voix. Récit originel ou déconstruction du monde ?

À la naissance du consumérisme de masse dans les années 60, des chercheurs se demandaient déjà quels étaient les effets de la publicité, des médias et de la consommation  sur nos vies. Aujourd’hui, les stratégies d’accroche des publicistes se sont perfectionnées et leurs symboles s’immiscent dans nos espaces privés avec notre consentement.

Sylvain Levey ausculte l’inexorable dépossession de soi-même du personnage de « Avec un grand F ». Un « je » qui s’efface pour laisser la place aux voix des marques, des logos et des abréviations en tous genres. Alors l’enjeu pour cette fable sociale et intimiste serait de savoir si l’humain simplifié, consommateur en voie de déshumanisation, perdrait définitivement son intériorité et finalement, sa liberté… Sylvain Levey est lauréat 2015 du Centre National du Théâtre. C’est un lanceur d’alerte. Son écriture est poétique, tendre, lucide et percutante. Il mêle récits, monologues intérieurs, théâtre et politique. Comme une vigie, il nous alerte ici des dangers du monde contemporain afin que nous ne tombions pas tous « Comme des mouches ». Valérie Leconte et Frédéric Jouanlong s’empare avec brio de « Avec un grand F  » de sylvain Levey. Ce texte contemporain nous questionnera sur notre rapport aux marques et aux logos quand parfois ils viennent faire écran à nos vies. Stéphan Krieger distille des matières sonores et des musiques qui nous plongent dans les limbes. Fanny Lefebvre, Michel Malvezin et Joseph prêtent leurs voix pour accompagner ce conte d’aujourd’hui. Agnès Noden signe les costumes et Olivier Chambon la mise en scène.

Olivier Chambon

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.